13 décembre 1998 | Burkina Faso: le journaliste Norbert Zongo est assassiné

Le journaliste burkinabè Norbert Zongo a été assassiné le 13 décembre 1998, alors qu’il enquêtait sur le meurtre sous la torture de David Ouédraogo, le chauffeur de François Compaoré, frère cadet du président déchu Blaise Compaoré. La mort du journaliste avait ouvert une crise politique et sociale dans le pays, organisations non gouvernementales et partis d’opposition dénonçant “l’impunité” dont bénéficiaient […]

Continuer la lecture »

11 Décembre 1958 | Burkina Faso: création de la république de Haute-Volta,

Des premières colonies à la création d’une colonie autonome En 1888, une première expédition française atteint le territoire de l’actuel Burkina Faso, menée par le capitaine Binger ; à Ouagadougou, ce dernier est reçu par le Mogho Naaba. Deux ans plus tard, le docteur Crozat traverse à son tour la région, s’arrêtant à Bobo-Dioulasso, où la princesse Guimbi-Ouattara le reçoit, puis […]

Continuer la lecture »

4 Novembre 1987 | Jeune Afrique interviewe Blaise Compaoré deux semaines après la mort de Thomas Sankara

l’interview Blaise Compaoré à Jeune Afrique. Un entretien réalisé deux semaines (4 novembre 1987) après le carnage au Conseil de l’Entente.  Jeune Afrique : Vous avez désormais sur la conscience, et sans doute pour toute votre vie, la mort de votre meilleur ami, Thomas Sankara. Blaise Compaoré : J’aurais pu l’avoir sur la conscience si j’avais ordonné de l’abattre. Or […]

Continuer la lecture »

15 Octobre 1987 | Burkina Faso – Thomas Sankara : le Che africain meurt

Thomas Sankara, président du Burkina Faso, est assassiné le 15 octobre 1987, sept jours après son dernier discours public en hommage à Che Guevara. Il n’a jamais joui de la célébrité de son illustre modèle. A tort. Sankara reste le héros de nombreux Africains. Il est le Che africain. Il persiste un mythe lancinant qui ne veut pas s’effacer : l’Afrique […]

Continuer la lecture »

16 septembre 2015 | Burkina Faso: Coup d’Etat

Le 16 septembre 2015, le général burkinabé Gilbert Diendéré prenait la tête d’un coup d’État, avant de présenter ses excuses. Inculpé de « crime contre l’humanité par meurtre », il est toujours dans l’attente de son procès. La rue l’a qualifié de « coup d’État le plus bête du monde ». Un an après le putsch manqué du général Gilbert Diendéré au […]

Continuer la lecture »

4 septembre 1974 | Burkina Faso : Une colonie à la recherche de ses frontières

La conquête des pays de la boucle du Niger met en compétition les Anglais (Gold-Coast), les Allemands (Togoland) et les Français. Ces derniers, bénéficiant de trois points de départ (Soudan français, Dahomey et Côte-d’Ivoire), conquièrent rapidement les pays voltaïques. entre 1895 et 1898. Le traditionnel des chefs, dont les trônes ont été renversés. Dans la deuxième moitié du XIX siècle […]

Continuer la lecture »

5 août 1960 | Burkina Faso – Proclamation de l’indépendance de la Haute-Volta

Le Burkina Faso (Haute-Volta) est l’un des quatre membres du Conseil de l’entente Sahel-Bénin – Niger, Côte-d’Ivoire, Dahomey – à proclamer son indépendance sans avoir préalablement conclu d’entente de coopération avec la France. Avant la colonisation On sait peu de choses de l’histoire ancienne du Burkina Faso. Une civilisation néolithique y a produit des pierres taillées, des motifs gravés et de la poterie au Ier millénaire av. J.-C. Ensuite apparut l’agriculture […]

Continuer la lecture »

4 août 1984 | Thomas Sankara rebaptisait la Haute-Volta en Burkina Faso

Le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l’ancienne Haute-Volta en Burkina-Faso, le “Pays des hommes intègres”. Un changement de nom officiel et très symbolique, destiné à rompre avec le passé colonial et à concrétiser les objectifs de la révolution sankariste. En vertu d’une ordonnance du 2 août 1984, le capitaine Thomas Sankara, désireux de faire table rase du « passé réactionnaire et […]

Continuer la lecture »
1 2