28 Juillet | Journée mondiale contre l’hépatite

La Journée mondiale contre l’hépatite, le 28 juillet, est l’occasion d’intensifier les efforts internationaux de lutte contre cette maladie, d’encourager l’engagement des individus, des partenaires et du grand public, ainsi que de souligner le besoin d’une riposte mondiale plus énergique, telle qu’elle est décrite dans le Rapport mondial de l’OMS sur l’hépatite publié en 2017.

La date du 28 juillet a été retenue car elle correspond à celle de la naissance du lauréat du Prix Nobel, le Dr Baruch Blumberg, qui a découvert le virus de l’hépatite B et mis au point un test et un vaccin contre ce virus.

La principale lacune à combler a trait à la faible couverture du dépistage et du traitement pour atteindre les buts mondiaux de l’élimination d’ici à 2030.

Qu’est ce que l’Hépatite

C’est une inflammation du foie, le plus souvent provoquée par une infection virale. Il y a cinq virus principaux de l’hépatite, que l’on appelle A, B, C, D et E.

En général les hépatites A et E sont causées par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Les hépatites B, C et D surviennent habituellement après un contact parentéral avec des liquides biologiques contaminés (transfusions sanguines par exemple, ou procédures médicales invasives avec du matériel contaminé). L’hépatite B peut également se transmettre par voie sexuelle.

Les symptômes de l’hépatite sont les suivants: ictère (jaunissement de la peau et des yeux), urines foncées, grande fatigue, nausées, vomissements et douleurs abdominales. 

L’OMS appelle les pays à investir dans l’élimination de l’hépatite

Dans la perspective de la Journée mondiale contre l’hépatite (le 28 juillet), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle les pays à tirer parti des réductions récentes dans les coûts du diagnostic et du traitement de l’hépatite virale et à intensifier les investissements en vue d’éliminer la maladie.

Une nouvelle étude de l’OMS, publiée aujourd’hui dans The Lancet Global Health, montre qu’un investissement de US $6 milliards par an dans l’élimination de l’hépatite dans 67 pays à revenu faible ou intermédiaire permettrait d’éviter 4,5 millions de décès prématurés d’ici à 2030, et plus de 26 millions de décès au-delà de cette date cible.

 

En savoir plus sur OMS

Comments

comments