5 décembre 2013 | Nelson Mandela s’en allait

La volonté de Nelson Mandela de pardonner et d’oublier a contribué à mettre fin pacifiquement à une ère de domination blanche dans son pays natal, l’Afrique du Sud. Mais alors que la nouvelle de sa mort se répandait, les personnes en deuil, dans le monde entier, ont déclaré que lui-même ne serait jamais oublié.

“Le plus grand héritage de Mandela (…) était son manque remarquable d’amertume et sa façon de parler non seulement de réconciliation, mais aussi d’une réconciliation en Afrique du Sud”, a déclaré FW de Klerk, le dernier président blanc de l’Afrique du Sud avant de céder sa place à Mandela. premier chef noir du pays.

Le dirigeant Jacob Zuma de l’Afrique du Sud annonça qu’après des années souffrantes de problèmes de santé, l’homme connu sous le nom de son clan Madiba est décédé à 20h50 (13h50 HE) entouré de sa famille.

Il avait 95 ans.

“Il se repose maintenant. Il est maintenant en paix”, a déclaré jeudi à Beijing le président Jacob Zuma. “Notre pays a perdu son plus grand fils. Notre peuple a perdu un père.”

      Lire >>  Robert Mugabe: Mandela a montré un dévouement désintéressé au service de son peuple

 

Comments

comments