15 Septembre | Journée internationale de la démocratie

« En cette Journée de la démocratie, j’exhorte tous les gouvernements à respecter le droit à une participation active, concrète et effective et je rends hommage à toutes celles et à tous ceux qui œuvrent inlassablement en faveur de cette noble cause. »
— António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

La démocratie et les Nations Unies

La Journée internationale de la démocratie est l’occasion de réexaminer l’état de la démocratie dans le monde. La démocratie est un processus autant qu’un objectif, et seule la pleine participation et l’appui de la communauté internationale, des organes de gouvernance nationaux, de la société civile et des individus, permettront de faire de l’idéal démocratique une réalité universelle.

La liberté, le respect des droits de l’homme et le principe de la tenue d’élections honnêtes et périodiques au suffrage universel sont des valeurs qui constituent des éléments essentiels de la démocratie. A son tour, la démocratie devient un environnement naturel pour la protection et la réalisation effective des droits de l’homme. Ces valeurs sont incarnées par la Déclaration universelle des droits de l’homme et développées plus avant dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui consacre toute une série de droits politiques et de libertés civiles qui sont les piliers d’une véritable démocratie.

Le lien entre la démocratie et les droits de l’homme est clairement défini dans l’article 21(3) de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

« La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote. »

Les droits inscrits dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et les instruments subséquents relatifs aux droits de l’homme portant sur les droits des groupes (par exemple les peuples autochtones, les minorités, les personnes handicapées) sont tout aussi essentiels à la démocratie car ils garantissent une répartition équitable de la richesse et un accès égal et juste aux droits civils et politiques.

Thème 2019 : la participation

Cette année, la célébration de la Journée internationale de la démocratie nous offre l’occasion de rappeler que c’est le peuple qui est au cœur de la démocratie. Fondée sur l’inclusion, l’égalité de traitement et la participation, la démocratie est un pilier fondamental de la paix, du développement durable et des droits humains.

La Déclaration universelle des droits de l’homme, qui stipule que « la volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics » (article 21.3), a inspiré les processus d’élaboration de la Constitution partout dans le monde et a permis l’acceptation des valeurs et des principes démocratiques à l’échelle mondiale. La démocratie, à son tour, est le cadre naturel pour la protection et la réalisation effective des droits humains.

La vraie démocratie est une route à double sens de circulation, construite sur la base d’un dialogue permanent entre la société civile et la classe politique. Ce dialogue doit avoir une influence concrète sur les décisions politiques. C’est aussi la raison pour laquelle la participation à la vie politique, l’espace civique et le dialogue social sont des fondements de la bonne gouvernance. Ceci est d’autant plus vrai face aux effets de la mondialisation et aux progrès technologiques. Et pourtant, aujourd’hui, l’espace civique se réduit à travers le monde de façon alarmante. Les militants de la société civile rencontrent de plus en plus de difficultés dans leur action. Les personnes qui défendent les droits humains et les parlementaires sont la cible d’attaques. Les femmes restent très largement sous-représentées. Les journalistes doivent subir des ingérences dans leur travail, voire parfois, des actes de violence.

En cette journée internationale, saisissons l’occasion qui nous est offerte et exhortons tous les gouvernements à respecter le droit à la participation active, concrète et effective de leurs citoyens à la démocratie.

 

En savoir plus sur un.org

Comments

comments

%d blogueurs aiment cette page :