Les transferts d’argent vers l’Afrique atteignent un record en 2018

Une analyse récente réalisée par le Centre de recherche Pew de la Banque mondiale révèle que les fonds envoyés par les immigrants dans leurs pays d’origine en Afrique subsaharienne ont atteint le montant record de 41 milliards de dollars en 2017.

Cela représente un bond de 10% des envois de fonds par rapport à l’année précédente. plus forte croissance annuelle de toutes les régions du monde. Le Nigéria, le Ghana, le Sénégal et le Kenya ont reçu le plus grand nombre de fonds envoyés par les pays d’Afrique subsaharienne en 2017.

Le rapport a révélé que ces quatre pays figurent également parmi les principaux pays d’origine des migrants d’Afrique subsaharienne vivant en Europe et aux États-Unis. «Depuis 2009, le Nigéria a reçu plus de la moitié de tous les envois de fonds envoyés chaque année aux pays d’Afrique subsaharienne, de loin la plus grande part de tous les pays de la région», a expliqué l’étude Pew. La domination régionale du Nigéria peut être comparée à celle du Mexique en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. 

En 2017, Des envois de fonds record de 22 milliards de dollars ont été envoyés au Nigéria, qui compte la plus grande population et économie de la région, bien que sa population de 1,3 million de Nigérians ayant émigré soit inférieure à celle de la Somalie (2 millions) et du Sud-Soudan (1,8 million). La Banque mondiale prévoit que les envois de fonds record pourraient devenir la plus grande source de financement externe cette année, mais ont averti que les gains seraient compromis par les frais élevés facturés par les opérateurs de virements.

SOURCES:  INFO MIGRANTS

Comments

comments