Informations pertinentes en Afrique

Le torchon brûle entre l’Ouganda et le Rwanda

La querelle entre les deux voisins a conduit à une troisième semaine de restrictions à la frontière. La circulation des marchandises et des personnes est réduite. Autant pour les Ougandais que les Rwandais qui vivent en Ouganda.

 

Des régions éloignées du Mali offrent désormais des soins médicaux gratuits

La Mission des Nations Unies au Mali a récemment déployé des soldats de la paix armés dans ce pays africain sans littoral. Le pays est dans la tourmente depuis que le gouvernement a temporairement perdu le contrôle du nord en 2012. La plupart des patients sont des personnes âgées atteintes de maladies articulaires chroniques, telles que l’arthrite et les problèmes oculaires en particulier. «Il y a des maladies que nous ne pouvons pas traiter avec les ressources limitées que nous avons ici. Des maladies comme la cataracte et le glaucome… Ce sont des maladies qui nécessitent un traitement plus spécialisé. Nous n’avons pas tout le matériel nécessaire, mais nous faisons de notre mieux, même contre les maladies récurrentes que nous rencontrons », a déclaré le lieutenant Tafsir Gueye, un médecin sénégalais affecté à la MINUSMA. 
En savoir plus sur: VOA

 

Côte d’Ivoire : heurts entre policiers et étudiants à Abidjan

De violents affrontements, sur fond de grève des enseignants, ont opposé mardi élèves et policiers dans plusieurs endroits d’Abidjan, notamment près du lycée international Jean Mermoz, l’un des grands établissements français de la capitale économique ivoirienne, ont rapporté plusieurs témoins.

Les enseignants d’une grande partie des écoles primaires et secondaires sont en grève depuis près de deux mois, réclamant de meilleurs traitements et conditions de travail. L’université Félix Houphouët-Boigny, la principale du pays avec 60.000 étudiants, a connu six semaines de grève des professeurs, mouvement suspendu depuis début mars.

Selon plusieurs témoignages, des élèves et étudiants voulaient empêcher les cours de se dérouler dans des établissements où la grève n’est pas suivie, afin d’alerter sur leur situation, leur année scolaire étant gravement perturbée par ces grèves.

Lire la suite sur Africanews

 

Le calme après le cyclone Idai

Les efforts de secours dans l’est du Zimbabwe ont pris de l’ampleur mardi dans les zones de détresse après le passage du cyclone Idai avec près de 100 morts et des centaines de disparus. Les mauvaises conditions météorologiques et la destruction des infrastructures ont entravé les efforts déployés par les agences militaires et humanitaires pour atteindre des milliers de personnes bloquées. Le Mozambique a été le plus durement touché. Le président a déclaré que plus de 1 000 personnes auraient été tuées. Des dizaines sont également morts au Malawi. Les bulldozers et les niveleurs de routes ont peiné toute la nuit pour dégager des routes boueuses et obstruées dans certaines parties des districts de Chipinge et Chimanimani. 
En savoir plus sur: AL JAZEERA

 

Donner aux Zimbabwéens de la diaspora accès à la documentation clé

La commission parlementaire du portefeuille de la défense et des affaires intérieures a proposé d’autoriser les ambassades du Zimbabwe à gérer les naissances et les décès, les mariages, la citoyenneté, les documents d’identité nationaux et à délivrer des documents de voyage, notamment des passeports et des documents de voyage temporaires. À l’heure actuelle, les Zimbabwéens résidant à l’étranger sont tenus de présenter leurs demandes de passeport à l’ambassade du Zimbabwe dans ce pays ou à l’ambassade la plus proche dans les pays voisins, afin de les transmettre à Harare. S’il n’y a pas d’ambassades, les candidats doivent rentrer chez eux avant l’expiration de leur passeport pour renouvellement. Les recherches montrent que plus de trois millions de Zimbabwéens vivent dans la diaspora, dans des pays comme le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud enregistrant le nombre le plus élevé de près de 2,2 millions de Zimbabwéens.
En savoir plus: NEHANDA RADIO

 

Comments

comments