Review du 5 Mars 2019 | Infos pertinentes en Afrique

Pas d’argent jusqu’à ce que le Zimbabwe respecte les médias et les droits humains

Le président des États-Unis, Donald Trump, a prolongé d’un an les sanctions à l’encontre du Zimbabwe, affirmant que la politique du nouveau gouvernement continuait de faire peser une menace «inhabituelle et extraordinaire» sur la politique étrangère américaine. Ce renouvellement intervient malgré les appels lancés par les dirigeants africains, y compris le président sud-africain Cyril Ramaphosa, en faveur de la levée des sanctions afin de donner à ce pays une chance de se relever de la crise économique. Selon des responsables américains, il y a 141 entités et individus au Zimbabwe, dont le président Emmerson Mnangagwa et l’ancien président de longue date Robert Mugabe, actuellement sous sanctions américaines. 
En savoir plus sur: Reuters Africa

SIDA: deuxième cas de rémission durable de VIH-1 annoncé (chercheurs)

Dix ans après le premier cas confirmé d’un patient souffrant du VIH s’étant remis de cette maladie mortelle, un deuxième cas, connu comme «le patient de Londres», n’a pas montré de signe d’être atteint virus depuis près de 19 mois, ont rapporté les chercheurs dans le journal Nature. Les deux patients ont subi des transplantations de moelle osseuse pour traiter des cancers du sang, en recevant des cellules souche de donneurs ayant une mutation génétique rare qui empêche le VIH de s’installer, précise l’AFP.

Présidentielle au Sénégal : le Conseil constitionnel entérine la victoire de Macky Sall

Le Conseil constitutionnel du Sénégal a sans surprise proclamé mardi la réélection du président Macky Sall au premier tour de l‘élection du 24 février, ses quatre adversaires ayant renoncé à contester les résultats provisoires annoncés le 28 février.

L’examen des documents transmis par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV)Le Kenya en pourparlers avec le FMI pour un nouveau prêt, dont les observations formulées par les représentants de certains candidats “ne révèle pas d’irrégularité de nature à altérer la sincérité du scrutin”, selon la décision du Conseil lue par sa greffière en chef, Mme Ernestine Ndèye Sanka, devant le siège de cette juridiction.

Lire la suite sur Africanews

Le Kenya en pourparlers avec le FMI pour un nouveau prêt

Le Kenya négocie un nouvel accord de crédit avec le Fonds monétaire international, après l’expiration d’un programme précédent l’année dernière, a annoncé ce mardi le représentant de l’institution à Nairobi. Malgré une croissance soutenue, le pays suscite l’inquiétude du FMI à cause de son niveau élevé d’endettement.
C’est en septembre 2018 que l’accord de crédit conclu entre le Kenya et le FMI a expiré. Pour cause, le pays n’a pas pu remplir les conditions requises par le FMI pour bénéficier d’un prêt de 989,8 millions de dollars. Des conditions qui incluent notamment l’abrogation du plafond des prêts commerciaux. «Les discussions pour un nouveau programme sont en cours», a indiqué à Reuters Jan Mikkelsen, représentant du FMI au Kenya, sans fournir davantage de détails sur le processus.

En savoir plus sur Afrique la tribune

Comments

comments