L’UE déplore l’expulsion de son ambassadeur en RDC

A deux jours du vote, Kinshasa a demandé jeudi soir le départ du représentant de l’Union européenne dans les 48 heures.

Il s’agit d’une mesure de rétorsion de la RDC après le prolongement des sanctions européennes qui visent 14 officiels congolais, dont le candidat du pouvoir à l’élection présidentielle, M. Ramazani Shadary.

L’Union européenne déplore la décision des autorités de la RDC d’expulser son ambassadeur et juge cette mesure “totalement injustifiée” et “contreproductive” à 3 jours des élections générales.

L’expulsion du chef de mission de l’UE, le Belge Bart Ouvry, “sanctionne d’une part le comportement répréhensible de l’intéressé et d’autre part s’inscrit dans le cadre de la réciprocité”, a expliqué Kinshasa.

BBC

Comments

comments