Burundi; Ndadaye: fin de l’impunité pour Buyoya et Kagame?

13 décembre 2018: Le Burundi a arrêté d’anciens dirigeants militaires les accusant d’avoir participé à l’assassinat le 21 octobre 1993 du président élu Melchior Ndadaye. Il a lancé aussi un mandat d’arrêt contre l’ancien homme fort du Burundi, Pierre Buyoya, soupçonné d’avoir trempé dans cet assassinat.
Patrick Mbeko rappelle les circonstances de l’assassinat de Ndadaye, premier Hutu élu président de ce pays, de son importance importance dans les événements qui se déroulaient au Rwanda, mais aussi du rôle important mais peu connu de l’actuel président du Rwanda qui dirigeait alors l’armée du Front patriotique rwandais.

Comments

comments