Zimbabwe: “Sous Robert Mugabe La vie était meilleure” clament des manifestants

Des milliers de Zimbabwéens exaspérés se sont rassemblés jeudi pour manifester à l’échelle nationale contre l’effondrement économique du pays et contre ce que l’opposition appelle le «cocktail de mensonges» du nouveau gouvernement. Certains ont applaudi les manifestants depuis des files de plusieurs kilomètres dans des stations-service qui ont encore du carburant.

L’administration du président Emmerson Mnangagwa subit une pression croissante un an après son entrée en fonction, à la suite du limogeage de Robert Mugabe, dirigeant de longue date. Les tensions restent vives après l’élection contestée de juillet que Mnangagwa a remporté de justesse.

Le gouvernement zimbabwéen a du mal à mettre en place une monnaie fiable, de nombreux citoyens de l’Afrique australe déclarant n’avoir constaté aucun progrès quant aux promesses «emploi, emploi, emplois». L’inflation a atteint 20,9% en octobre, son plus haut niveau depuis 2009.

La manifestation s’est déroulée pacifiquement sous haute sécurité dans la capitale, Harare, avec des partisans de l’opposition chantant des chansons anti-gouvernementales.

Le principal dirigeant de l’opposition, Nelson Chamisa, a fait écho à certains des autres orateurs, déclarant que la vie au Zimbabwe est plus difficile maintenant que sous Mugabe.

«Nos vies sont pires», a-t-il déclaré à la foule, en promettant d’intensifier les manifestations de rue jusqu’à ce que l’impasse politique dans le pays soit résolue.

Tatenda Gwaambuka 

Comments

comments