Le Prix Nobel de la Paix 2018 décerné au gynécologue congolais Dr Denis Mukwege

Le Prix Nobel de la Paix 2018 vient d’être attribué au Dr Denis Mukwege. Parmi les 331 personnes pressenties pour ce prestigieux prix, le congolais Denis Mukwege a finalement été élu aux côtés de Nadia Murad, ancienne esclave sexuelle de Daech. Une attribution conjointe loin d’être anodine. Un moyen en fait de saluer les « efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre » des deux nouveaux récipiendaires.

Surnommé « l’homme qui répare les femmes », Denis Mukwege s’est rendu célèbre en pratiquant la chirurgie réparatrice sur les femmes victimes de viols. Témoin des atrocités de la guerre et notamment de l’utilisation du viol comme arme, il fait de ce combat le sien depuis déjà une vingtaine d’années. En effet, spécialiste en gynécologie-obstétrique, il ouvre en 1999 l’hôpital de Panzi. Initialement crée pour offrir de meilleures conditions d’accouchement aux  femmes, il devient rapidement une clinique du viol à mesure que le pays sombre dans la guerre civile.

Ce prix Nobel s’ajoute à d’autres récompenses internationales mais reste la plus prestigieuses. Pourtant en RDC le célèbre médecin ne fait pas l’unanimité. Menacé, il échappe à plusieurs tentatives d’assassinat. Déjà sous protection permanente, ce prix pourrait le protéger d’avantage des persécutions de ses ennemis.

 Il est la neuvième personnalité africaine à recevoir ce prix.

 

www.africapostnews.com

Comments

comments