LULA : PLUS CANDIDAT QUE JAMAIS, SELON LE THÉOLOGIEN LEONARDO BOFF

Brasilia, 7 mai (Prensa Latina) Le célèbre théologien brésilien Leonardo Boff a aujourd’hui visité l’ex-président du Brésil Luiz Ignacio Lula da Silva, qui a déjà purgé” un mois de prison politique et à demandé au religieux de transmettre un message au monde extérieur: plus que jamais, il est “candidatissime” pour les prochaines élections.

Lula veut revenir au pouvoir pour donner la priorité à une politique tournée vers les pauvres, a également rapporté Leonardo Boff, qui est également écrivain, pendant une conférence de presse improvisée qu’il a accordée après avoir quitté le siège du commissariat Central de la Police Fédérale (PF) de la ville de Curitiba, où l´ancien président se trouve enfermé dans une cellule de haute sécurité.

Selon Boff, Lula n’abandonnera sa candidature que le jour où le juge fédéral Sergio Moro présentera une seule preuve qui puisse justifier les accusations lancées contre lui.

La rencontre des deux vieux amis a duré environ une heure et demie a raconté le théologien de la libération avant d’affirmer que le fondateur et leader historique du parti des travailleurs (PT) “ est en bonne santé, plein d’énergie et de vigueur”, selon le quotidien digital Brasil 247.

Il a également ajouté, qu’en raison de ces conditions de vie dans une “solitaire” (c’est-à-dire dans une cellule de haute sécurité) où il ne peut parler qu’avec les gardes qui lui portent la nourriture, Lula lit et réfléchit beaucoup.

Il y a quelques semaines, la juge fédérale du Parana, Carolina Lebbos, a interdit à Leonardo Boff de rendre une visite à caractère humanitaire et religieux à son ami Lula. Cette demande avait été formulée conjointement avec le Prix Nobel de la Paix, Adolfo Perez Esquivel.

Dans un article publié sous le titre “Voilà 30 jours que l’espérance du peuple est en prison”, le site web www.lula.com.br a rapporté d’autres propos de l’ex-président où il disait toujours attendre que Moro et le TRF4 (le tribunal de seconde instance) lui signifient quel délit il avait commis.

Le même texte rappelle que pendant ce laps de temps, le dirigeant du PT a fait passer divers messages aux militants, où il renouvelle par son humeur tranquille les forces de ceux qui, depuis le tout début, campent dans la capitale du Parana en une permanence démocratique pour la Libération de Lula.

Dans le message transmis par Lula, on apprend que ses conditions de promenade à l’air libre n’ont été régularisées par le Commissariat Central de la PF qu’une semaine après son arrivée en prison, quand le thermomètre est descendu à 15°C et qu’il pleuvait sans discontinuer sur Curitiba.

C’est la seconde fois que l’ex-dignitaire doit faire face à l’arbitraire d’une incarcération pour raisons politiques -la première, pendant la dictature militaire- précise l’article selon lequel; “chaque jour qui passe, de nouveaux Lula font leur apparition dans les rues de Curitiba”.

 

Source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php…

Comments

comments