28 MARS 1961 | Création de la compagnie AIR AFRIQUE

Onze Chefs d’États africains signaient à Yaoundé au Cameroun, le traite portant création de la compagnie aérienne multinationale AIR AFRIQUE.

Voici les faits :

Un acte d’une haute portée, au triple plan historique, politique et économique , la nouvelle compagnie aérienne répondait à un besoin des états d’une part de mettre en commun leurs droits de trafic aérien et d’autre part, de créer, pour leurs relations inter-États, une société aérienne de transport qui serait commune et qui constituerait l’instrument choisi par chacun d’eux pour l’exploitation des droits de trafic internationaux afin de faire face à la concurrence.

Des douze présidents présents au assises de Yaoundé ,les onze ci-après ont paraphés le traité : Fulbert Youlou 🇨🇬(Congo Brazzaville ), David Dacko🇨🇫 (République Centrafricaine), Ahmadou Ahidjo 🇨🇲(Cameroun), Félix Houphouët-Boigny 🇨🇮(Côte d’Ivoire), Léon M’Ba🇬🇦 (République Gabonaise), Hubert Maga🇧🇯 (Dahomey, actuellement Bénin), Maurice Yaméogo🇧🇫 (Haute-Volta, actuellement Burkina Faso), Moktar Ould Dada🇲🇷 (Mauritanie), Hamani Diori🇳🇪 (Niger), Mamadou Dia🇸🇳 (Premier Ministre, Sénégal), François Tombalbaye🇹🇩 (Tchad).

Le Président Philibert Tsiranana de🇲🇬 Madagascar a décidé en raison de l’éloignement de son pays, d’opter pour la création d’une compagnie distincte.

A son lancement, Chaque Etat-membre possédait 6.54% du capital. Le siège de la compagnie sera installé symboliquement à Abidjan en Côte d’ivoire et le sénégalais CHEIKH BOUBACAR FALL alors âgé de 38 ans sera désigné comme le tout premier Président d’Air Afrique.

En 1964, la République Togolaise manifeste son intérêt pour Air Afrique et décide d’user de l’ouverture prévue par l’article 13 du Traité. Le Togo devient effectivement actionnaire en 1968.

Ouvert à l’adhésion de nouveaux États, le Traité laisse également aux États membres la latitude de se retirer. C’est ainsi que Le Cameroun, en 1971, et la République Gabonaise en 1977, ont usé en toute souveraineté de cette possibilité, en se retirant dans les formes et conditions prévues au traité, pour créer leurs propres compagnies nationales.

Au sommet de sa forme, le réseau Air Afrique desservait 22 pays africains, 09 destinations en Europe et New York aux Etats Unis.

105 avions ont volés sous AIR AFRIQUE entre 1961 et sa liquidation le 25 Avril 2002.

DC 3 (01) | DC-4(12)| DC 6(12)| DC 8(07)|DC9 (01)| DC 10(03)|Caravelles(06)|A300 (05)| A310(08)| A300/600(04)|A330(02)| B707(08)| B727(06) |B737(15)|B767(02)| B747(01)| YS11(02)| Lockheed STARLINER(03)| TRISTAR(02 )| ANTONOV 12(05)|.

De toutes ses quarante années d’existence, AIR AFRIQUE a enregistré un seul crash mortel : C’était le 03 mai 1963, le DC 6 immatriculé FB-IAO peu après le décollage de Douala, en route pour Lagos percuta le mont Cameroun faisant 55 victimes.

Narrant ainsi, ça donne envie de se ressasser ses moments de gloire n’est-ce pas ? Mais hélas, l’antilope africaine se conjugue aujourd’hui au passé.

 

Romuald Touembou Ngueyap

Comments

comments