Heurts à Madrid après la mort d’un vendeur ambulant sénégalais

La mort d’un vendeur sénégalais ambulant a déclenché de violents affrontements à Madrid.

Des migrants ont affrontés la police espagnole à Madrid après la mort d’un vendeur à la sauvette sénégalais qui aurait été poursuivi par des policiers.

Les manifestants ont mis le feu à une moto et à des poubelles et ont lancé des pierres dans le quartier de Lavapies.

Le porte-parole des services d’urgence affirme que Mam M’Baye Diaye , âgée d’une trentaine d’années, a été retrouvé inconscient et est mort d’une crise cardiaque.

Au moins 19 personnes ont été légèrement blessées dans les affrontements. Dix policiers ont également été blessés.

Les affrontements auraient duré de 21h00 à 01h30 heure locale (20h00 – 12h00 GMT), se propageant de rue en rue. Les arrêts de bus et certains établissements bancaires ont été endommagés et des poubelles ont été incendiées.

Six personnes arrêtées

GETTY IMAGES Image caption Les arrêts de bus et certains établissements bancaires ont été endommagés et des poubelles ont été incendiées.

Les manifestants ont déclaré que M. Ndiaye était arrivé il y a 12 ans en Espagne par bateau. Il aurait travaillé clandestinement comme vendeur et envoyé régulièrement de l’argent à sa famille.

“La police municipale est arrivée et l’a chassé en le poursuivant avec une moto de Sol jusqu’à Lavapies”, a déclaré Modou, un vendeur sénégalais de 25 ans.

“A la fin, il est mort ici”, a-t-il ajouté.

Six personnes ont été arrêtées en marge des manifestations selon un porte-parole de la police de Madrid.

 

BBC

Comments

comments