11 février 1990 | Nelson Mandela est libre après 27 ans de prison

«Cellule de Nelson Mandela à la prison de Robben Island» Photo : Paul Mannix (2007) Source : Wikimedia Commons

Nelson Mandela est incarcéré à Robben Island en 1964 pour trahison et sabotage. Il y passe 18 ans avant d’être transféré à la prison de Pollsmoor en 1982. En juin 1988, un concert est donné pour ses 70 ans au stade Wembley à Londres. Le concert est rediffusé devant un auditoire de 600 millions de personnes. Le retentissement mondial de ce spectacle force le gouvernement sud-africain à relâcher ses conditions de détention et à l’assigner à résidence. Le 11 février 1990,Mandela est libéré.

    >> Lire aussi >> Nelson Mandela est arrêté

L’Afrique du Sud pratique alors la ségrégation de ses habitants en fonction de leur couleur de peau. Ce régime d’apartheid sévit dès le début du XXᵉ siècle et s’est renforcé après 1945. Nelson Mandela milite contre cette ségrégation et doit passer 27 années de sa vie en prison pour ses convictions. Condamné à la prison à vie,  Mandela est finalement libéré lorsque l’apartheid est dénoncé partout à travers le monde.

    >> Lire aussi >> Son décès : Les deux visages de Nelson Mandela

  Nelson Mandela s’avère un homme de compromis après sa libération. Il collabore avec le président afrikaner Frederik Willem de Klerck pour mettre un terme au régime d’apartheid. En 1993, les deux hommes remportent le prix Nobel de la paix pour ce travail. Le 27 avril 1994, Nelson Mandela devient le premier président de la République d’Afrique du Sud.

Comments

comments