10 février 1943 | Ferhat Abbas publie le Manifeste du peuple algérien

Le 10 février 1943 marque un tournant dans l’itinéraire de Ferhat Abbas qui confirme publiquement sa rupture d’avec les partisans de l’assimilation. Jusqu’ici, ce patriote réformiste avait plaidé pour l’accès des musulmans algériens à la citoyenneté française, comme voie pour la décolonisation.

Prenant acte de l’opposition irréductible des colons et des dirigeants de la métropole à toute réforme d’envergure, le Manifeste du peuple algérien, publié avec la signature de 28 élus musulmans, revendique une pleine autonomie pour l’Algérie, avec une égale participation de tous les habitants aux affaires politiques, une Constitution propre, une réforme agraire et la reconnaissance de la langue arabe au côté du français.

La réticence des gouvernants français à toute réforme d’envergure et les massacres du 8 1945 vont rendre la lutte armée inéluctable…..

Après son ralliement à la guerre de libération, Ferhat Abbas sera le premier président du gouvernement provisoire de la république algérienne (GPRA).

 

Comments

comments