31 janvier 1986 | Afrique du Sud: Début d’assouplissement du régime d’apartheid

Le président Pieter Botha annonce devant le Parlement du Cap son intention de supprimer les pass-laws, laissez-passer obligatoires pour les Noirs, et de les remplacer par un document d’identité commun à tous les Sud-Africains ; il prévoit aussi la mise en œuvre d’une nouvelle politique d’urbanisation en faveur des Noirs et propose à l’U.R.S.S. d’échanger Nelson Mandela contre les dissidents soviétiques Andreï Sakharov et Anatoli Chtcharanski. Pieter Botha affirme également que « l’apartheid est un concept périmé » et, le soir, dans une allocution radiotélévisée, il lance un appel à la communauté noire pour qu’elle se joigne au processus de négociations sur l’avenir du pays.

 

 

Universalis

Comments

comments