1er septembre 1969 | coup d’Etat en Libye, Mouammar Kadhafi prend le pouvoir

Dans la nuit du 31 août au 1er septembre, un groupe d’officiers, avec à sa tête le colonel Muammar al-Kadhafi, prend le pouvoir en Libye. Vestibule et port de l’Afrique, la Libye fut dans le passé un grand centre où transitaient les marchandises venues du sud et de la Mauritanie en partance pour l’Europe continentale et le Moyen-Orient. Egyptiens, Grecs, Carthaginois et Romains s’approprièrent tout à tour ses terres, comme en témoignent les vestiges que l’on retrouve encore à Leptis Magna, sabratha, Ptolémaïs ou Cyrène. L’Islam déferla sur ses terres au 7ème siècle. Puis les Turcs en firent la conquête. En 1912, l’Italie s’empara à son tour de la région. Mohammed Idriss, chef de la confrérie sénoussite et prince de la Cyrénaïque, s’opposa à l’occupation italienne et fut contraint à l’exil. Il se rangea aux côtés des Alliés en 1940, ce qui permit à la Libye de devenir à la fin de la guerre une fédération libre et à Idriss de se faire couronner roi.
La prise de pouvoir par les “officiers libres” dirigés par le colonel Kadhafi marque donc une nouvelle étape de cette longue histoire.Ils déposent le roi Idriss 1er, alors en villégiature en Turquie. Le monarque avait lutté contre l’occupation italienne, fédéré les trois provinces (Cyrénaïque, Fezzan, Tripolitaine) et proclamé l’indépendance de la Lybie le 24 décembre 1951. Mais son régime était minée par la pauvreté malgré la découverte du pétrole, aux mains des compagnies anglo-saxonnes. Désormais le pays est dirigé par un Conseil de commandement de la révolution (CCR) qui se réclame du socialisme islamique et de l’unité arabe. Les dernières troupes britanniques et américaines évacuent le territoire en 1970 et la British Petroleum est nationalisée en 1973. La même année les troupes libyennes occupent la bande d’Aouzou en territoire tchadien. Kadhafi tentera sans succès d’unir la Libye à ses voisins arabes à de maintes reprises. Rejetant à la fois le marxisme et le capitalisme, Kadhafi instaurera en mars 1977 la Jamahiriya ou “Etat des masses”, dont le but officiel est l’exercice direct du pouvoir par le peuple.

RFI

 

Comments

comments