SÉNÉGAL: WADE DÉNONCE UNE MASCARADE ÉLECTORALE

L’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade a annoncé que sa formation politique boycotterait les prochains scrutins.

L’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade a dénoncé mercredi une «mascarade électorale» après les résultats des élections législatives du 30 juillet. Il a annoncé un boycott des scrutins à venir.

La coalition du président Macky Sall a remporté 125 des 165 sièges que compte l’Assemblée nationale après avoir obtenu près de la moitié des voix aux législatives. La formation emmenée par Abdoulaye Wade n’a remporté que 19 sièges, tandis que le parti du maire de Dakar, Khalifa Sall, n’en a obtenu que sept.

Boycott

Abdoulaye Wade, battu par Macky Sall en 2012, a dit mercredi à la télévision que sa coalition Wattu Sénégal ne participerait plus à aucune élection organisée par le gouvernement de Macky Sall et qu’il ferait en sorte que le président ne puisse plus se livrer à une nouvelle «mascarade».

La transition politique pacifique et apaisée de 2012 avait permis au Sénégal de réaffirmer son statut de démocratie stable. Un statut écorné par la confusion dans laquelle s’est déroulé les législatives de juillet. Des milliers d’électeurs n’ont en effet pas pu voter parce que les documents d’identité biométriques, indispensables pour aller voter, ne leur avaient pas été adressés suffisamment tôt. (ats/nxp)

Le Matin

Comments

comments