Magic System fête ses 20 ans: La messe démarre le 5 août à Abidjan

20 ans de Magic System : La messe démarre le 5 août à Abidjan !

Dans le cadre de la tournée africaine pour célébrer ses 20 ans de carrière, Magic System entend démarrer la fête par la Côte d’Ivoire. Profitant d’une conférence-bilan de la 10e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), le lead vocal du groupe, Traoré Salif aussi connu sous le nom A’ Salfo, a donné quelques détails du programme de cette célébration.

Ainsi le premier concert se tiendra au Sofitel Hôtel Ivoire sis à Abidjan le 5 août 2017. Magic System promet ce jour aux populations et aux fans une vingtaine de titres dès 20h. Le deuxième show à Abidjan se tiendra le 7 août au Palais de la culture à partir de 18h. Ensuite, le groupe poursuivra sa tournée dans d’autres pays de la sous-région. Ils seront pour ce faire au Mali, en Guinée-Conakry, au Gabon puis au Bénin.

Les enfants d’Anoumabo reviendront ensuite sur leurs terres en Côte d’Ivoire le 25 décembre pour l’apothéose. Et c’est la deuxième plus grande ville de la Côte d’Ivoire, Bouaké, qui a été choisie pour accueillir cette célébration. D’autres artistes seront invités pour accompagner les Magiciens. Traoré Salif souligne pour ce faire que le privilège sera donné aux artistes locaux sans toutefois exclure le fait que des artistes africains seront également de la fête. Mais déjà, le 5 juin, la communication autour de l’évènement sera lancée.

Plus de 300 mille festivaliers enregistrés au Femua 10

Revenant sur le bilan du Femua 10, A’ Salfo s’est réjoui de ce numéro dont l’organisation a été « exceptionnelle ». Tous les volets ont été « respectés » citant le volet sport, kids, le Carrefour Jeunesse, etc) et l’évènement s’est « bien terminé ». Pour l’édition 2017, plus de 300 mille festivaliers ont été enregistrés avec en moyenne 50 festivaliers par jour. Quant au financement du festival, le commissaire général n’a pas fait d’estimation. Toutefois, souligne-t-il qu’en termes de dépenses, une « augmentation de 30% » a été notée. Il impute cette hausse à l’hommage à Papa Wemba, un autre évènement qui s’est ajouté au programme du Femua et au nombre important de personnes venues de l’étranger qu’il fallait héberger. « Le plus important est que les populations se soient bien amusées », s’est-il félicité.

Le « Gaou » s’est par ailleurs félicité de l’invitation du groupe à la célébration de la victoire du nouveau Président de la France, Emmanuel Macron, à Louvre. « On était fière. C’était une symbolique à l’Afrique. C’était un clin d’œil que le Président Macron faisait à toute l’Afrique en invitant un groupe comme Magic System pour célébrer sa victoire contrairement à sa rivale (Marine Le Pen, ndr) qui n’était pas pour. On a eu la chance et on attend maintenant sa politique pour l’Afrique. C’est ça qui est le plus important », a-t-il simplement pu dire.

edouard.koudou@fratmat.info

Comments

comments