Les USA «poursuivent leur politique agressive en Syrie» en construisant leurs bases

Selon l’agence turque Anadolu, toutes les bases militaires que les États-Unis construisent en Syrie se trouvent dans le nord du pays. Les experts interrogés estiment que ces bases sont destinées à devenir un nouveau bastion de présence militaire US dans la région.

Les États-Unis, qui possèdent déjà des bases en Syrie, en construisent de nouvelles pour devancer la Russie, mais leur présence dans ce pays est illégale alors que Moscou agit conformément aux ententes intervenues avec Damas, ont déclaré à Sputnik Nabil Taama, député au parlement syrien, et le général de brigade Muhammed Isa, expert militaire syrien.

«C’est une attaque contre la souveraineté de la Syrie. Les États-Unis poursuivent leur politique agressive sur le sol syrien», a indiqué M.Taama.

Selon lui, les bases militaires américaines sont destinées à faire contrepoids à la présence russe et à encourager la création d’un État kurde indépendant.

«La présence des Américains en Syrie est absolument illégale, elle n’a pas de justifications», a pour sa part déclaré Muhammed Isa.

D’après le général, les Américains ménagent Daech, des terroristes et la soi-disant opposition en Syrie, à la différence de la Russie qui lutte contre les djihadistes.

Selon l’agence turque Anadolu, les États-Unis disposent des deux bases aériennes en Syrie depuis 2015, à Rmeilan et dans la province de Hassaké. En mars 2016, ils ont déployé des hélicoptères dans le quartier Harab Isk de la ville Ain al-Arab. Cette base sert de point de transit pour leurs livraisons d’aide militaire aux Kurdes syriens. En plus, il y a trois bases militaires américaines dans la province de Hassaké et trois autres dans le nord de la province de Raqqa. Deux d’entre elles abritent des militaires américains, mais aussi français et la troisième sert à envoyer des équipements aux forces kurdes.

 

Source: Sputnik 

Comments

comments