22 mai | L’abolition de l’esclavage à 169 ans et la question de la réparation se pose

“Le 22 mai 1848, les esclaves de Martinique se sont défaits de leurs chaînes”. Le 22 mai est devenu à la Martinique le jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. Maintenant, la question des réparations commence à faire son chemin dans les esprits.

Ce lundi 22 mai est le 169e anniversaire de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en Martinique. Que ce soit en Amérique du Nord et du Sud, aux Antilles, en Afrique ou dans l’océan Indien, la question des réparations est aujourd’hui au cœur des revendications des descendants des esclaves déportés depuis l’Afrique.
Plusieurs pays de la caraïbe ont officiellement pris position pour que justice soit rendue aux descendants de ceux qui ont été réduits en esclavage.
En France, il y a deux semaines, la députée Cécile Duflot a déposé une proposition de loi en ce sens. Ce texte a-t-il une chance d’aboutir avec le nouveau gouvernement ?.
Source: La 1ère France Info

Comments

comments