Dangote, premier exportateur mondial de riz en 2021 selon la BAD

La première fortune africaine, Aliko Dangote investit désormais très massivement dans la production rizicole. Un ambitieux programme qui table sur une production annuelle d’un million de tonnes d’ici 2021. Ce qui fait dire à  Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (Bad), que le milliardaire nigérian devrait devenir en 2021, le premier exportateur mondial de riz.

Les projections du président de la Banque africaine de développement pour Dangote rice, la nouvelle filiale du groupe du milliardaire nigérian, sont très optimistes. En marge du dernier forum Mo Ibrahim au Maroc, Akinwumi Adesina a laissé entendre que la première fortune de l’Afrique deviendra en 2021, le plus gros exportateur mondial de riz.

Au démarrage de ce projet pharaonique, un investissement de 300 millions de dollars, destinés à la production et à la transformation du riz au Nigéria, avec à la clé, 25 000 hectares d’exploitation. Aujourd’hui, c’est une prévision d’investissements d’un milliard de dollars que met Aliko Dangote en jeu. De 225 000 tonnes d’ici fin 2018, la production de la mastodonte nigériane devrait atteindre un million de tonnes en 2021. Autant d’engagements qui réjouissent le président de la Bad et ex ministre nigérian de l’agriculture qui estime que « l’agriculture paie »

Aliko Dangote mise d’abord sur un marché local de près de 200 millions d’habitants, avec une consommation annuelle de 6,5 millions de tonnes, pour 2 milliards de dollars. Fervent d’une production agricole massive pour contrebalancer un importation de plus en plus galopante, Aliko Dangote ne compte pas lésiner sur les moyens pour damer le pion aux grands producteurs thaïlandais, pakistanais…

Source : beninmondeinfos.com

Comments

comments