6 juin 1944 | Les oubliés de la Commémoration: 20 300 Maghrébins et 21 500 Africains tombés pour la libération de la France

La Normandie commémore aujourd’hui 6 juin 2017, le 73e anniversaire du Débarquement à Carentan, Utah Beach, Sainte Mère Eglise, Picauville, Amfreville, Brévands, Sainteny,…

Nous nous demandons: où est l’Afrique des 20 300 Maghrébins et des 21 500 Africains tombés pour la libération de la France?

Pourtant durant la naturalisation de 28 tirailleurs sénégalais tous âgés entre 78 et 90 ans ayant combattu dans les rangs de l’armée française pendant la Seconde guerre mondiale, en Indochine ou en Algérie en avril dernier, l’ex président français François Hollande les salua en ces termes:

«Quand l’Europe bascule dans la grande guerre, la France recrute plus de 230 000 soldats en Afrique (…) Dans les ténèbres de l’été 1940, c’est d’Afrique qu’est venue la lumière des premières victoires (…) De 1940 à 1945, 160 000 tirailleurs sénégalais ont servi (…) Vous êtes les survivants de cette époque. Vous êtes une part de la mémoire de l’histoire de France»

Cet événement récent portait à imaginer un scénario différent quand à la commémoration du D-Day cette année. Que non! A lire le programme de la cérémonie, l’Afrique n’y sera pas représentée. 

>> Cliquez sur le lien >> Programme 73ème Anniversaire du Débarquement Juin 2017

Interdit moralement de trier les morts par catégories ou nationalités, comment se fait il que l’Afrique ne soit pas conviée lors des commémorations?

 

Une énième négation du sacrifice que les Africains consentent à la France et à l’occident; qu’ils ont consenti aux Alliés pour que le débarquement et, plus globalement, la victoire soit possible. 

Comments

comments